-Français -FR Paramètres

Paramètres

Please select your country!

{{group.Text}}

{{"ifind_go-back" | translate}}

{{group.Text}}

Atterrissage réussi

Au coeur de la production 2019-01-24 Michael Miller Pontus Höök

Un atelier d'usinage américain qui produit des pièces de trains d'atterrissage d'avions tournées de forme complexe a pu réduire ses temps de coupe de manière spectaculaire grâce à PrimeTurning.

Henry Dieken est à la tête de Vahl Inc., une société familiale basée à East Brunswick dans le New Jersey, à 60 kilomètres au sud-ouest de New York, spécialisée dans la fabrication de pièces de trains d'atterrissage de haute technologie pour différents avions américains.

Il partage son bureau dans les hauteurs de l'atelier d'usinage de 6130 mètres-carrés avec Tico, son cacatoès malais de 33 ans qui trône sur le dossier d'une chaise (« un vrai chien de garde », selon Henry). Né en Allemagne en 1938, Henry était un fabricant de moules et matrices arrivé aux États-Unis en 1959 où il a été recruté par Vahl. À cette époque l'une des missions de l'entreprise était de fabriquer des pièces pour le module d'excursion lunaire de la mission Apollo qui devait atterrir sur la lune en 1969.

Henry a racheté l'entreprise en 1973. Il en est actuellement copropriétaire avec son fils et son petit-fils qui travaillent tous deux dans l'atelier, ainsi qu'avec le fils de l'un de ses anciens partenaires. Il vient de fêter ses 80 ans, mais il ne semble pas prêt à prendre sa retraite. D'ailleurs, dans l'immédiat, il est impatient de voir les résultats obtenus avec le concept PrimeTurning de Sandvik Coromant que Vahl vient de mettre en place dans sa production. « Nous espérons des bénéfices importants sur le long terme », dit-il.

L'atelier a commencé à utiliser PrimeTurning en février 2018. Ce système permet d'effectuer des opérations de tournage dans toutes les directions sur les tours CNC de manière beaucoup plus efficace et productive qu'avec le tournage conventionnel. Pour l'instant, Vahl n'utilise PrimeTurning que pour trois pièces de trains d'atterrissage : une extrémité de tube pour l'avion de combat furtif F-35 de Lockheed Martin, et une vis ainsi qu'un support pour l'avion de combat F-18 de Boeing.


« Les gains de temps ont été très importants pour ces trois pièces », affirme Jerry Dieken, le fils d'Henry. La première étape de l'usinage du support pour le F-18, par exemple, prenait auparavant une heure et trois minutes. Avec PrimeTurning il ne faut plus que 19 minutes, ce qui représente un gain de 70 pour cent. Pour l'extrémité de tube du F-35, l'ébauche prenait 45 minutes. Ce temps a été réduit à neuf minutes, soit un gain de 80 pour cent.

Jerry était tellement content des résultats qu'il obtenait avec PrimeTurning qu'en août 2018 il a publié une vidéo du process sur LinkedIn. « Il y a eu 2000 vues en 24 heures, et pourtant je n'ai que 300 abonnés », dit-il.

À l'évidence, ce nouveau process a suscité l'intérêt des spécialistes de l'industrie qui ont voulu en apprendre plus sur cette nouvelle approche du tournage qui permet de couper la matière du mandrin vers la contre-pointe contrairement à ce que fait l'approche traditionnelle.

« Nous allons progressivement utiliser PrimeTurning partout où c'est possible », indique Jerry. « Bien sûr il faut du temps pour reprogrammer les opérations, mais à terme le gain de temps est important, et la reprogrammation n'est pas très compliquée. »

​Jerry a découvert PrimeTurning à l'occasion de journées portes ouvertes chez DMG MORI et cela l'a intéressé. « C'est un concept novateur », dit-il. « Ça revient à effectuer le tournage à l'envers, dans la direction opposée, mais avec de plus grandes profondeurs de coupe et de plus grandes avances. » La profondeur de coupe et la vitesse expliquent les gains de temps considérables avec PrimeTurning. Chez Sandvik Coromant, la mise en place de PrimeTurning chez Vahl a été assurée par le technico-commercial Digant Patel et par Tony Wild qui est spécialiste de l'usinage.

Actuellement, Vahl utilise PrimeTurning sur deux machines et projette de l'étendre à d'autres machines à l'avenir. Mais Derek Dieken, le fils de Jerry (et petit-fils d'Henry), insiste pour que l'utilité de PrimeTurning soit sérieusement évaluée avant son utilisation dans toute nouvelle opération. « Ce n'est pas une approche du tournage que l'on peut appliquer à n'importe quelle pièce », dit-il.

Jerry renchérit : « pour chaque opération, nous évaluons ce que nous pouvons faire. Les conditions doivent être favorables. La pièce doit pouvoir être serrée dans le mandrin avec beaucoup de stabilité et il faut pouvoir utiliser la contre-pointe. Chaque opération est unique. »

Malgré tout, les possibilités semblent très étendues. « Il est possible que l'on puisse effectuer toutes nos opérations d'ébauche avec PrimeTurning », dit Jerry.


 

 

Un bond de géant/SiteCollectionImages/stories/Inside Manufacturing/IM_Gundrej_06.jpghttp://coromantadmin.prod.tibp.sandvik.com/fr-fr/mww/pages/im_godrej.aspx0x010100C568DB52D9D0A14D9B2FDCC96666E9F2007948130EC3DB064584E219954237AF3900FFEB28D1E96F42FE90C43C7046D97B76002029A6C0D3E29D43B1C6ED2300E6FBE0Un bond de géantLa nouvelle méthode de tournage de Sandvik Coromant, PrimeTurning™, a permis à un fabricant indien de pièces pour l'aéronautique d'augmenter sa productivité et de réduire les temps de cycle afin d'honorer une commande importante de pièces faites dans une nuance d'acier difficile à usiner. Metalworking WorldInside metal cuttingIndia
De grands projets/SiteCollectionImages/stories/Inside Manufacturing/IM_PRO_CAM_06.jpghttp://coromantadmin.prod.tibp.sandvik.com/fr-fr/mww/pages/im_procam.aspx0x010100C568DB52D9D0A14D9B2FDCC96666E9F2007948130EC3DB064584E219954237AF3900FFEB28D1E96F42FE90C43C7046D97B76002029A6C0D3E29D43B1C6ED2300E6FBE0De grands projetsLa commande de 50 carters de compresseurs était alléchante. Mais ces pièces cubiques de grande taille pesant 2,4 tonnes risquaient de mettre les compétences de PRO-CAM CNC AG, une société suisse, à rude épreuve. Heureusement, grâce à son partenaire Sandvik Coromant, la société a pu remporter le marché et livrer les pièces en six mois. Metalworking WorldInside metal cuttingSwitzerland
Un duo dynamique/SiteCollectionImages/stories/Inside Manufacturing/IM_PietroCarnaghi_01.jpghttp://coromantadmin.prod.tibp.sandvik.com/fr-fr/mww/pages/im_pietrocarnaghi.aspx0x010100C568DB52D9D0A14D9B2FDCC96666E9F2007948130EC3DB064584E219954237AF3900FFEB28D1E96F42FE90C43C7046D97B76002029A6C0D3E29D43B1C6ED2300E6FBE0Un duo dynamiquePietro Carnaghi, un des plus grands fabricants de tours verticaux, de fraiseuses à portique et de systèmes de production multitâches (FMS), travaille depuis longtemps avec Sandvik Coromant pour offrir à ses clients des solutions clés en main novatrices. Coromant CaptoInside metal cuttingItaly
Un outsourcing réussi/SiteCollectionImages/stories/Inside Manufacturing/IM_ANCA_05.jpghttp://coromantadmin.prod.tibp.sandvik.com/fr-fr/mww/pages/im_anca.aspx0x010100C568DB52D9D0A14D9B2FDCC96666E9F2007948130EC3DB064584E219954237AF3900FFEB28D1E96F42FE90C43C7046D97B76002029A6C0D3E29D43B1C6ED2300E6FBE0Un outsourcing réussiLe plus grand fabricant de rectifieuses CNC d'Australie a réussi à doper sa croissance en externalisant la gestion de son outillage. Metalworking WorldInside metal cuttingAustralia

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur ce site. Plus d'informations sur les cookies.